Commerciaux: les 5 choses à faire pour développer votre réseau

« J’ai un super carnet d’adresses » ! Cette expression évoquait, il y a une vingtaine d’années, à la fois un tissu relationnel précieux mais aussi le fameux « petit calepin » dans lequel étaient stockées de vieilles cartes de visites écornées, ou bien – répertoriés au stylo – les précieux contacts commerciaux : nom de l’entreprise, prénom et nom du contact et numéro de téléphone à 12 chiffres ! Aujourd’hui, si le support s’est beaucoup digitalisé (smartphone et CRM ont remplacé le petit calepin !), le tissu relationnel n’en demeure pas moins un atout majeur pour développer son business. Et à l’heure où le networking est plus que jamais dans l’air du temps, voici les cinq pistes à suivre pour développer et animer efficacement son réseau pro…

Le « quasi incontournable » Social selling !

Ces dernières années le travail de gestion des opportunités sur les réseaux sociaux semblait se répartir de manière naturelle entre, d’une part, les services marketings qui, suivant une stratégie prédéfinie, concevaient et diffusaient du contenu – et achetaient des espaces sur Linkedin ads – et ; d’autre part, les commerciaux qui se créaient un profil… Et attendaient que tombent les leads dans leur CRM !
Mais de plus en plus de commerciaux ont décidé que l’animation des RS n’était plus l’apanage du marketing. De passifs, ils sont devenus de plus en plus matures et actifs. Beaucoup utilisent donc à présent les RS comme de véritables outils de networking à visée commerciale, leur permettant d’alimenter eux même leur CRM et donc aussi de détecter et d’accélérer les opportunités commerciales. Voici le béaba à respecter pour un social selling efficace :
1- Ciblez les bons supports et optimisez votre profil : votre profil « perso » Facebook n’aura surement rien à voir avec le « pro » que vous créerez sur Linkedin et Twitter ! Privilégiez les mots clés correspondant à vos champs d’expertise lorsque vous vous présentez et dans votre bio.
2- Négociez un abonnement Premium Linkedin avec votre direction commerciale, de manière à vous connecter régulièrement à de nouveaux profils et à communiquer à l’envie. Restez en veille sur Twitter et ajoutez des comptes.
3- Prospectez et recherchez vos clients potentiels sur les groupes Linkedin,
4- Soyez présent et proactif en publiant et commentant des contenus, en twittant et re-twittant, en félicitant pour créer des interactions avec des influenceurs ou clients potentiels…
5- Consultez régulièrement vos comptes et n’oubliez pas de répondre, en retour, aux interactions suscitées par vos contacts.
Bref… Soyez le plus actif possible : publiez, échangez, partagez, likez. Mais surtout, restez pro et pertinent : réfléchissez et prenez du recul avant d’interagir. Il en va de votre image ; et de celle de votre entreprise !

Shapr : le « site de rencontre » pro

Même s’il est pour le moment un peu plus usité pour trouver des investisseurs ou des partenaires professionnels, Shapr, le « Tinder de la rencontre pro » répond aux changements sociétaux dans le monde du travail : c’est une application de networking qui vous propose une liste de professionnels, basée sur votre localisation géographique, vos intérêts et vos expériences passées. Chaque jour, de nouvelles rencontres vous sont ainsi proposées… Alors pourquoi ne pas aller y chercher vos
futurs clients ? Dix nouveaux contacts pourront vous être proposés quotidiennement. Il suffira alors de trier et d’enrichir votre CRM des plus pertinents pour pouvoir ensuite les travailler efficacement.

Les clubs et associations

Quels que soient votre cursus de formation et votre localisation géographique, vous trouverez toujours un club d’anciens élèves ou une association locale d’entrepreneurs susceptibles de vous accueillir. Le networking vous permettra de faire rejaillir d’anciens contacts ou d’en nouer de nouveaux. Généralement assez conviviaux, ces clubs et associations vous proposeront soit une adhésion, soit des participations plus ponctuelles pour assister à une table ronde, une conférence, une rencontre, un petit déj’, un coktail etc.
En plus d’y passer potentiellement de bons moments, s’y rendre de temps en temps permet d’échanger des cartes de visite, et des considérations professionnelles !
Au-delà des conversations clairement aiguillées business pouvant déboucher sur de réelles opportunités commerciales, vous n’êtes pas à l’abris de faire des rencontres pouvant aussi générer de solides amitiés !

Les salons et événements professionnels

Il peut parfois paraître rébarbatif d’assurer une présence sur les salons pros. Tenir un stand ne se limite cependant pas à scotcher la PLV, chasser le prospect dans les allées et sortir les cacahuètes à midi. Les entretiens sont moins formels qu’en rendez-vous et de vrais moments de convivialités peuvent être mis en place …Entre autre au moment des cacahuètes et du champagne ! Les échanges sont alors plus décontractés et propices à créer des liens qui, même s’ils n’alimentent pas immédiatement le « pipe commercial » viennent enrichir votre réseau pro de prospects pertinents, puisqu’ils sont passés sur votre stand. De la même manière, se porter volontaire pour accompagner les clients sur les évents de l’entreprise permet de joindre l’utile à l’agréable. Il s’agit en effet d’occasions en or pour, non seulement passer un moment sympa à Roland Garros ou au Stade de France ; mais aussi pour faire déboucher ces bons moments partagés en relations pros durables, en les entretenant entre autre via les réseaux sociaux.

La veille « tous azimuts » !

Un bon commercial est, par nature, en permanence à l’affût de tout ce qui peut lui permettre d’élargir son réseau, tant dans la sphère privée que dans la sphère business. Il faut savoir profiter des rencontres de la vie courante : à la salle de sport, à la sortie de l’école, en famille, en congés … Idéalement, ayez toujours une carte de visite à dégainer !
Les basiques restent également toujours valables et efficaces : les pages jaunes, le smartphone à portée de main pour photographier les enseignes pertinentes lors des déplacements en rendez-vous, les prises de noms, à la volée à la réception de l’entreprise voisine de celle que vous venez de visiter … Bref, si curiosité, imagination et audace sont les qualités premières du commercial ; avoir tous les sens en alerte fait partie de son quotidien !

Le recours à toutes ces pistes de networking représentent indubitablement un savoir-faire. N’oubliez pas de l’accompagner du « savoir -être » indispensable : Networking, c’est en effet avant tout échanger ; c’est-à-dire se mettre en capacité de s’exprimer ET AUSSI d’écouter, de recevoir ET AUSSI de donner … !

You may also like...

Leave a Reply

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.

%d bloggers like this: