RAD JAD n’est pas un plat indien

C’est une méthode de gestion de projet!

Dès les années 80, les méthodes RAD et JAD mettaient en place des pratiques qui n’ont été énumérées que 15 ans plus tard par les méthodes Agiles.

La méthode JAD

La méthode JAD permet de concevoir des systèmes d’information au travers de sessions de travail. Cette méthode met en relation le client, les utilisateurs et les informaticiens.

Son action est double:

  • Participative : elle lie tous les membres liés au projet ;
  • Accélérée : l’approche préconise une phase d’analyse par ateliers courts. L’idée étant que le recueil des besoins métier pour votre application soit réalisé en un temps record en itérant s’il le faut.

JAD est une méthodologie qui va mettre en avant les personnes concernées plutôt que la technologie en elle-même. Chaque membre a son mot à dire est va participer à la dynamique de groupe. Cela permettra d’optimiser la productivité globale de l’équipe. Pour cela, il faudra cependant effectuer un travail exhaustif de préparation afin de faire l’atelier en s’aidant de supports visuels.

Le crédo de cette méthode est la discussion. Pour faire évoluer un projet rapidement, il faut mettre en commun les idées et compétences de chacun. C’est pourquoi l’approche préconise de mettre en place autant de réunions qu’il le faut.

Afin de pouvoir atteindre les objectifs des ateliers, la méthode JAD préconise cependant de spécifier un rôle à chaque membre. Voici les principaux membres d’une réunion JAD :

  • Le chef de séance : maintient la cohésion du groupe et recentre la discussion si besoin.
  • Le scribe : il enregistre toutes les discussions.
  • Le chef de projet : il est le gestionnaire du projet.
  • Le représentant des utilisateurs finaux.
  • L’analyste (du système).
  • Les programmateurs / développeurs : ils sont là pour évaluer la faisabilité du projet.
  • Le sponsor : celui qui affrète le projet.

Ces réunions ont pour but de définir les objectifs et les limites du projet afin de mettre tout en œuvre pour commencer le projet sans encombre.

Les thèmes à aborder lors du premier atelier JAD sont eux aussi prédéfinis par la méthode :

  • Les objectifs du projet.
  • Les facteurs risques.
  • Les livrables : sous quelle forme va sortir votre projet ?
  • Sélectionner les participants.
  • La planification de l’évaluation du projet.

La méthode RAD

La méthode RAD  va venir compléter la méthode JAD. À la différence de cette dernière, RAD va mettre l’accent sur le côté technique du projet. Cette méthodologie a été créée pour réduire considérablement le temps de conception et de réalisation du système grâce aux participants des réunions JAD.

Cette méthode s’appuie sur plusieurs points :

  • L’organisation.
  • La définition des objectifs.
  • La conception du système.
  • La réalisation.
  • La livraison du système.

Cette méthode met en avant le fait que vous organisiez des réunions avec tous les membres du projet, l’idée étant de mieux faire circuler les informations nécessaires à la finalisation du projet, cela permettant aussi de rendre votre équipe plus productive.

Sur la base de nos retours d’expérience sur cette méthode, la création de petites équipes est clé pour avoir une communication plus efficace. Plus vous mettrez de monde dans vos ateliers, moins ceux-ci seront efficaces.

Comment fonctionne cette méthodologie ?

RAD se repose sur des cycles courts et une production en continu. Une organisation minutieuse est donc obligatoire afin de bien combiner : ressources, outils et gestion du projet.

Dans la mesure où RAD se concentre sur la rapidité, cette méthode n’est pas conseillée pour innover. Elle est là afin de rectifier, corriger des problèmes connus, dans vos systèmes.

En conclusion, ces deux méthodologies se complètent, mais ne sont efficaces que si elles sont utilisées à bon escient. Lorsque les besoins ne sont pas clairs, vous devez prendre le temps de les identifier au mieux afin de choisir la bonne méthode.

You may also like...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :