Comment devenir un redoutable citoyen développeur

Le terme « citoyen développeur » a vu le jour avec l’avènement des plateformes low-code. Celles-ci permettent en effet à des utilisateurs finaux (qui ne sont pas forcément des développeurs professionnels) ou à des développeurs amateurs de créer des applications qu’ils n’auraient probablement pas pu faire sans ces plateformes.

Avec la mise en ligne de plateformes telles que Jimdo, Wix ou d’autres encore, la création de sites web est devenue accessible à tout le monde. Mais ces dernières ne permettent pas de créer des applications web complètes contenant une logique métier.

Les plateformes aPaas (ou low code) permettent aux citoyens développeurs de franchir le pas en simplifiant la création d’applications métier.

Nous vous donnerons dans cet article les clés qui vont vous permettre de devenir un redoutable citoyen développeur.

1-    Commencez par vous former à la plateforme

Le propre des plateformes low code est de vous faire gagner du temps. Elles sont mises à disposition avec des librairies et des fonctions prédéfinies dont le rôle est de vous faire gagner un temps précieux. Mais ne vous lancez pas pour autant tête baissée dans le paramétrage de votre solution. Commencez par lire la documentation du produit afin de vous y former. Maîtriser l’environnement de paramétrage vous permettra par la suite de gagner en temps et en qualité sur votre projet.

2-    Documentez votre projet

Ce n’est pas parce que paramétrer une solution devient simple qu’il faut sauter toutes les étapes de gestion de projet informatique. Respectez donc toujours les meilleures pratiques de gestion de projet en documentant toutes les étapes de votre projet : analyse des besoins, documents de conception, modèles de données, etc. Même si votre application n’est pas grande, la documentation sera toujours très utile lorsque vous aurez besoin de modifier votre application.

3-    Cartographiez les flux de données

Gardez à l’esprit que les données sont collectées et distribuées à travers différents processus. D’un côté, il y a les personnes et les processus qui contribuent à générer des données et de l’autre, il y a ceux qui les consomment. Veillez donc à cartographier vos flux de données afin de pouvoir identifier qui sont les producteurs et qui sont les consommateurs. Cela pourra vous permettre par la suite d’analyser les comportements d’utilisation.

Prenons l’exemple d’une application e-commerce. Le client entre ses informations et ces dernières sont envoyées ailleurs pour déclencher la commande. Vous pouvez regrouper ces données à chaque commande pour analyser les habitudes des clients.

4-    Favorisez la réutilisation de code

Même si les plateformes low code permettent de réaliser des applications sans avoir à coder, la plupart d’entre elles vous permettent d’étendre leurs fonctionnalités en rédigeant du code. Si c’est le cas dans votre application, alors veillez à modulariser celui-ci afin de pouvoir le réutiliser dans d’autres projets et applications. Et n’oubliez pas l’adage qui dit qu’un bon développeur est un développeur fainéant! Tout ce qui peux vous faire gagner du temps pour plus tard est bon à faire.

5-    Utilisez des masques de saisie

Les plateformes low-code permettent de sélectionner des champs ayant différents types de données. Outre le fait que cela améliore l’expérience utilisateur, cela permet de gérer la qualité des données qui seront stockées dans votre base. Ainsi, la qualité des données de votre base pourra être mieux gérée dans le temps.

6-    Impliquez les utilisateurs finaux très tôt

Avec leur environnement de création rapide d’applications, les plateformes low code permettent de créer rapidement des maquettes d’applications. Lorsque vous interagissez avec des utilisateurs finaux, mettez ceci à profit en effectuant le plus tôt possible dans votre projet une démonstration aux utilisateurs finaux. Plus vous récolterez les retours des utilisateurs tôt, plus vous réduisez les chances d’échec de votre projet et plus vous améliorez les taux d’adoption de celui-ci lorsqu’il sera déployé.

Il est vrai que les plateformes low code facilitent la création d’applications, mais cet article nous montre que les citoyens développeurs doivent tout de même apprendre et respecter une certaine rigueur pour que leur projet réussisse. Après tout, cela reste un projet informatique. Cela dit les citoyens développeurs ont maintenant la capacité de créer des applications disruptives, et pourquoi pas changer le monde, une application à la fois. A vos plateformes citoyens!

You may also like...

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :