Qu’est-ce que l’email transactionnel ?

Pour ceux qui se le demandent, cela n’a rien avoir avec les transactions immobilières, les OPA ou même votre plan épargne logement.

Différence entre les emails relationnels et transactionnels

On distingue deux types d’emails : les emails transactionnels et relationnels. Le premier est automatique et résulte d’une action qui va initier l’envoi de l’email. Le second n’est pas automatique. Par exemple, l’email envoyé automatiquement lorsqu’une personne s’inscrit à votre newsletter est un email transactionnel. A l’inverse, un exemple typique d’email relationnel est la blague franchement moyenne que vous venez d’envoyer à votre collègue.

Quand utiliser les emails transactionnels ?

Vous avez un site e-commerce, vous avez créé un logiciel, une application ? Quelle que soit votre situation, vous pouvez avoir recours à l’email transactionnel.

Un internaute s’inscrit à votre newsletter via le formulaire de votre site, vous allez sûrement vouloir lui souhaiter la bienvenue avec un email. Il s’agit d’un email transactionnel. Tous les bons services d’emailing proposent ce type de scénario automatique.

Les emails transactionnels vous permettent de gagner du temps et d’être plus réactifs face aux stimuli de vos clients. Voici quelques exemples de cas d’usages :

  • Mot de passe oublié.
  • Envoi de facture.
  • Réengagement de vos abonnés dormants.
  • Solde du compte client.
  • Email automatique à chaque nouvelle publication d’un article de blog.
  • Abandon de panier.

Il n’y a pas de limites, si une action peut être soutenue par un message personnalisé, alors pensez à utiliser des emails transactionnels.

Optimisez vos emails transactionnels

Il est probable que vous passez beaucoup de temps à faire en sorte d’offrir la meilleure expérience possible sur votre site Web, à réduire au maximum le temps de chargement de vos pages, à mettre en avant vos appels à l’action, ou encore à concevoir vos modèles de newsletter (si vous avez bien suivi, la newsletter est un email ? Relationnel. Bien joué !) et pourquoi tout cela ? Parce que cela peut vous apporter des ventes.

Vos emails transactionnels méritent la même attention ! Beaucoup les considèrent comme des emails de second rang alors qu’ils représentent une véritable opportunité.

Beaucoup d’entreprises envoient de nombreux emails automatiques (donc des emails transactionnels). Malheureusement il n’est pas rare que ces emails soient de moins bonne qualité que le reste de la communication de l’entreprise.

Les emails transactionnels représentent l’image de votre entreprise, n’hésitez donc pas à les optimiser, à les rendre vivants, beaux et intéressants. De même, il faut adopter la même rigueur d’analyse sur les emails transactionnels en regardant les taux d’ouverture et de clics.

 

Emails transactionnels et SPAM

Il faudra cependant apporter une attention particulière car l’abus d’emails automatiques risque de vous faire passer pour un spammer.

Afin de limiter cette possibilité, et comme nous l’avons mentionné plus haut, faire en sorte que vos emails soient agréables à lire et à regarder devrait augmenter les taux d’ouverture et de clics.

Afin d’augmenter vos taux d’ouverture et de ne pas passer pour un spammeur, une astuce consiste à envoyer un maximum d’emails automatiques qui seront ouverts à coup sûr. Par exemple, envoyez un email de confirmation de commande, puis un autre avec la facture et un dernier avec la confirmation de livraison. Trois emails ouverts au lieu d’un seul. Idéal pour augmenter le taux d’ouverture et s’éloigner du comportement spammy tant redouté.

Nous espérons avoir clarifié la définition de l’email transactionnel et vous avoir transmis quelques bonnes informations pour vous faire passer à l’action. Utilisez l’email transactionnel comme un levier de confiance et n’hésitez pas à soigner ce levier de communication.

You may also like...

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :